QUAND LES LIVRES DEVIENNENT PASSION

Je ne remercierai jamais assez ma mère de m’avoir appris à aimer lire. C’est sa persévérance à me faire lire tous les soirs avant de dormir, presque obligatoirement mais en toute bienveillance, qui m’a amené à aimer lire. Car oui, aimer lire, je pense que ça s’apprend, ça se construit. Et si j’ai souvent râlé car je ne voulais pas lire, aujourd’hui je suis reconnaissante de ce trésor que ma mère m’a donné. Lire me passionne tellement qu’aujourd’hui, à 30 ans, j’étudie la littérature et cherche à en faire mon métier.

Tous les soirs, dés l’âge de 6 ans, ma mère m’incitait à lire une dizaine de minutes. C’était ma maîtresse de CP qui avait donné ce conseil aux parents lors de la réunion de rentrée. Je me souviens que je lisais des « Juliette » (l’équivalent des « Martine » version moderne).

Tous les soirs, je devais lire. Et croyez-moi, je râlais beaucoup. C’était une corvée de déchiffrer tous ces signes et de comprendre, en même temps, ce qu’ils voulaient dire. Mais je le faisais… sous la surveillance bienveillante de ma mère.

Et petit à petit les 10 min ce sont transformées en 15 minutes, puis 20, puis 30…puis je ne m’arrêtais plus. C’est finalement devenu une habitude, un rituel dont je ne pouvais plus me passer pour dormir.

Très vite, c’est devenu ma façon de m’évader, mon échappatoire, là où j’aimais me réfugier pour me consoler, rire, me rassurer, voyager ou vivre une vie de rêve. La saga d’Harry Potter à bien entendu été le grand amour de vie (en matière de livres, lol). Il a été le déclic qui m’a fait prendre conscience du pouvoir de la lecture, à savoir : toute histoire est possible.

Un des livres qui a également été décisif dans l’ancrage de ma passion en mon for intérieur est « L’Histoire sans fin » de Michael Ende. Il reflète exactement ce que représente un livre pour moi : l’évasion et l’aventure. Le roman raconte l’histoire d’un jeune garçon qui vole un livre intitulé L’Histoire sans fin, dans une librairie. Au fur et à mesure qu’il avance dans la lecture du livre, il se retrouve lui-même faisant partie de la quête dont le but est de sauver le monde et les habitants du Pays Fantastique. Combien de fois j’ai rêvé d’être le personnage principal de mes livres ? J’ai arrêté de compter… Ce livre l’a imaginé pour moi. Je me souviens la première fois où, moi aussi, je l’ai découvert pour la première fois dans la bibliothèque de ma petite ville gersoise. Je cherchais un livre à lire qui pourrait me passionner autant qu’Harry Potter, mais je ne trouvais pas. Au moment d’abandonner et de quitter la bibliothèque, je vois sur une étagère un livre qui dépasse légèrement les autres. Je ne sais pas pourquoi, mais le livre m’a attiré à lui, littéralement. Je revois très bien la scène dans ma tête alors que c’était il y a près de 15 ans, c’est vous dire si le livre m’a marqué ! Je m’approche, et lis le titre du livre : « L’Histoire sans Fin ». Je me souviens avoir vu le film quand j’étais petite mais je ne me rappelle pas de l’histoire si ce n’est qu’il y avait un petit garçon volant sur un grand chien blanc. Je décide de le prendre : Je l’ai lu en 2 jours ! Comment ça « je l’ai lu » ? Je l’ai dévoré ! Je n’arrivais pas à m’arrêter tellement j’étais fascinée et hypnotisée par l’histoire. Encore aujourd’hui, « L’histoire sans fin » est un de mes livres préférés et je n’ai pas retrouvé de livre m’ayant passionnée autant que lui ou Harry Potter. Il a beau faire 500 pages, je le dévore encore en 2 ou 3 jours à chaque lecture (car, oui, je relis souvent mes livres favoris). Bref, lisez « L’Histoire sans Fin » de Michael Ende, vous ne serez pas déçu !

J’ai lu tous les soirs jusqu’à mes 18 ans. Ensuite, je suis entrée en Fac de Lettres, j’ai dû travailler à côté et, il faut l’avouer, j’avais envie de faire autre chose que de lire. Alors, pendant 10 ans, la lecture a été mise de côté. J’ai fini par ressentir le manque et m’y replonger pour mes 30 ans.

L’ÉCRITURE

Naturellement, j’ai moi aussi voulu écrire des histoires. J’ai commencé à écrire, vers 7 ou 8 ans, des histoires de petites filles qui ont perdu leur chat. Puis, au lycée, j’ai écrit une nouvelle et participé au concours Claude Nougaro, à Toulouse. Je n’ai pas gagné, mais lors de la remise des prix, le président du jury a fait une allusion à ma nouvelle qui m’avait tout de même rendue très fière. L’envie d’écrire ne m’a jamais quitté. Mais je ne me suis jamais lancée pour diverses raisons :

  • Manque de temps et de réelle motivation. Entre 18 et 25 ans, nos préoccupations ne sont pas toujours sérieuses. C’est une période de ma vie où je me suis beaucoup cherchée.
  • Je ne voulais pas écrire une histoire copiée sur une autre. Pour moi, tout avait déjà été écrit et je ne voulais pas être une vulgaire copie d’une autre histoire.
  • Je voulais écrire pour être J.K Rowling ou rien d’autre ! Je sais, ça parait ambitieux et présomptueux (Haha !) mais c’était la vision du romancier que j’avais en tête.

Du coup, vous comprenez bien que je ne me suis jamais vraiment lancée dans l’écriture. La barre était trop haute et la pression trop grande.

Aujourd’hui, tout comme la lecture, mon envie d’écrire est revenue. Mais, la maturité acquise m’apaise et me fait relativiser. J’écris avant tout parce-que j’en ai envie et non pour la reconnaissance à tout prix. Le tout est de se faire plaisir.

La (fameuse) pile de livres à lire

Tout amateur de livres qui se respecte a une pile de livres à lire qu’il entretient.

Tout amateur de livres qui se respecte se fait chaque jour la promesse qu’il n’achètera plus un seul livre tant que cette fameuse pile de livre à lire n’aura pas diminué de moitié.

Mais par dessus tout, tout amateur de livre qui se respecte se transforme en un véritable agent commercial digne du « meilleur employé du mois » quand il s’agit de se convaincre que CE LIVRE à la couverture si ENVOÛTANTE et l’histoire si INTRIGANTE, qui se trouve là, juste devant lui, va ÉNORMÉMENT manquer à sa pile de livres s’il ne l’achète pas TOUT DE SUITE ! (avant qu’une faille intergalactique ne se forme et engloutisse tout le stock de livres présent dans le magasin, ce qui l’empêche, bien évidemment, de tenir sa promesse de ne plus acheter de livres…of course)

C’est à ce moment-là que l’amateur de livre, fort dans ses convictions et droit dans ses bottes, maîtrise ses pulsions et achète le livre en réitérant sa promesse de ne plus en acheter après celui-ci. Promesse qu’il est bien décidé à tenir cette fois-ci. (…on y croit tous !)

On ne va pas se mentir entre amateurs de livres, on en est tous là ! On entretient tous avec passion cette pile de livres à lire en continuant à en acheter régulièrement. Et je ne parlerai pas des lecteurs sado-maso ayant également un abonnement dans une bibliothèque… Je ne sais pas s’il faut leur tirer mon chapeau ou les consoler.

Grande fan d’Harry Potter, mon chéri m’a offert à Noël les livres de la collection des 20 ans en édition Poufsouffle. Comme si cela ne suffisait pas, et afin de préparer mon mémoire sur la littérature de l’imaginaire (faut bien trouver une excuse), j’ai entrepris de les relire tous depuis le début pour la Xème fois. A ma pile de livres à lire, je m’en rajoute donc 7 d’un coup, que j’ai déjà lus.

Harry Potter vient, une nouvelle fois, entretenir ma pile de livres à lire. Et comme c’est Harry Potter, il les détrône tous et devient prioritaire dans mon ordre de lecture. Ils se rajoutent donc à la trilogie du Seigneur des Anneaux et au Hobbit de J.R.R Tolkien, aux Chroniques de Narnia de C.S Lewis, à la trilogie des Royaumes du Nord de Philip Pullman, à la trilogie des Hunger Games et de Divergente et aux romans de Jules Verne… Je ne vous parlerai pas de la double trilogie « Le Monde d’Ewilan » et « La Quête d’Ewilan » de Pierre Botero que je dois lire pour l’étude de base de mon mémoire de M2… Le tout en travaillant à temps plein, en étant également étudiante en master de recherches et en ayant une vie de femme geek amoureuse désirant être mère. (Quand je vous dis que 24h c’est pas assez dans une journée…)

Mais ce n’est pas tout. Alors que je suis en plein marathon littéraire avec Harry Potter et que ma pile de livres est assez conséquente pour voir venir au moins 3 confinements, je n’ai pu résister à l’appel de deux livres lors de ma visite au Salon du Livre de Melun, le week-end dernier. Deux romans fantastiques écrits par des auteures indépendantes qu’on se doit, nous, amateurs de livres, de soutenir. Il s’agit du roman « Le Monde d’à côté » d’Emily B. et de « Ys : La Prophétie » d’Aurélie Philippe (pour lesquels vous pouvez retrouver le résumé de leurs romans en cliquant sur leur nom). Bref, ça n’en finit plus…

_______

_______

_______

Mais rassurez-moi, vous aussi vous entretenez une pile de livres à lire, n’est-ce pas ?

Et vous, c’est quoi votre histoire avec les livres ?

_______

_______

_______

Elo- Esperanza

QU’EST-CE QUE L’UCHRONIE ?

L’uchronie – Qu’est-ce que c’est ? L’uchronie est un néologisme créé au XIXe siècle par Charles Renouvier, philosophe français, entré dans le dictionnaire français en 1913 et dans le Nouveau Larousse Universel en 1948. Ce mot est fondé sur le modèle de l’utopie : la lettre u- est un préfixe de négation et le mot « chronie » … Lire la suite QU’EST-CE QUE L’UCHRONIE ?

ANALYSE DU TWISTED TALE « HISTOIRE ETERNELLE » DE LIZ BRASWELL

Qui n’a jamais rêvé d’écrire ses propres histoires, son propre livre pour créer un nouveau monde, une nouvelle vie ou encore simplement partir à l’aventure ? Moi, en tout cas, j’en ai toujours rêvé. A tel point, que quand je lisais un nouveau livre qui me passionnait, j’étais jalouse de ne pas en être l’auteure. … Lire la suite ANALYSE DU TWISTED TALE « HISTOIRE ETERNELLE » DE LIZ BRASWELL

MON VOYAGE AU SENEGAL

Voyage au Sénégal – Part 1 « Fais tes bagages chérie, on se barre au Sénégal ! » Bon, ça ne s’est pas tout à fait passé comme ça, mais presque. Fin Mars, j’ai appris que je partais au Sénégal pendant 1 semaine et que ce voyage était prévu 1 mois après. Whaaaaaaat ? Mais j’ai pas … Lire la suite MON VOYAGE AU SENEGAL


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s