AVOIR UN CHIEN

Mon Loki… comme tu me manques.
A mon divorce, l’année dernière, mon ex-mari a gardé notre chien, Loki, un golden retriever croisé avec un épagneul breton, âgé de 5 ans. Je sais qu’il est bien avec lui, qu’il est heureux et qu’on s’occupe bien de lui, mais il me manque…. si vous saviez à quel point…
Je ne peux parler de lui sans avoir les larmes aux yeux, même 1 an après être partie « de la meute ».

J’ai toujours eu des chiens autour de moi. C’est d’ailleurs mon animal préféré (avec, depuis peu, les cervidés (cerfs, rennes…) que je trouve majestueusement magnifiques, en plus de dégager une certaine part de magie et de mystère que j’affectionne particulièrement – rien à voir avec les chiens, je sais…lol. Revenons à nos moutons…enfin, à nos chiens plutôt. Chez cet animal, j’aime leur fidélité et leur loyauté qui nous font ne jamais nous sentir seul.e. même quand on est persuadé du contraire. J’aime leur regard qui n’a rien a envier à la parole humaine. J’aime leur douceur qui apaise tant de maux et essuie tant de larmes. J’aime leur chaleur qui câline les froides soirées d’hiver et accompagne parfois notre vide (ou notre « vie de ») solitude…

J’ai eu Loki 2 ans après avoir quitté ma région du Sud-ouest pour la Région parisienne. J’ai toujours mal vécu d’avoir quitté mon « chez moi ». Encore aujourd’hui, 8 ans plus tard, je ne m’y fait toujours pas. C’est là où j’ai grandi, là où j’avais tous mes repères, tous mes amis, toute ma famille… Loki m’a aidé à vivre cette séparation et ce dépaysement plus en douceur. Ce manque d’amour et de présence de mes proches à été compensé par son amour et sa présence à lui. Et je ne vous parle même pas de l’aide précieuse qu’il a également représenté pour moi au moment de mon burn-out… (pour lire mon article à ce sujet c’est ici)

Avoir un chien, c’est accueillir un nouveau membre de la famille. Loki, c’était mon bébé, au sens propre du terme. Je le sais, peu de gens comprennent cela : « Un chien c’est pas un humain. C’est pas un enfant ! Il ne fait pas partie de la famille ». Je crois que seules les personnes a pouvoir comprendre cet amour sont celles qui ont déjà eu des animaux de compagnie dans leur vie. Moi, ma maison aurait pu prendre feu, je ne me serais jamais sauvée sans mon chien… Je fais partie des gens qui pleurent devant un film si le chien meurt ou à me révolter face aux actes de violences envers les animaux. Je ne suis pas pour autant végétarienne, mais je mange tout de même très peu de viande car je n’en aime pas vraiment le goût, surtout celui de la viande rouge(ou alors il faut qu’elle soit bien cuisinée dans un plat). Je ne suis pas Brigitte Bardot, mais presque lol. Bien entendu, je ressens également beaucoup d’empathie envers les humains. Je ne supporte pas de voir quelqu’un souffrir ce qui m’empêche de regarder des émissions traitant sur les urgences des hôpitaux, les accidents de la route ou même les vidéos soit-disant drôles sur le net de personnes faisant des chutes. J’ai mal pour eux et ressens des frissons désagréables dans tout mon corps face à ce genre de scènes. La seule différence, c’est que je ressens exactement la même chose pour les animaux, au même titre que les humains. Cependant, je n’aime pas la toute-puissance que l’Homme s’octroie de droit partout où il passe en ne respectant pas la loi de la nature et la vie des animaux. Ces derniers ont autant le droit que nous de vivre et d’avoir leur habitat. Mais l’Homme ne sait que détruire et cela me dégoûte… Les animaux ne tue pas pour le plaisir mais pour se nourrir et survivre. On ne peut pas en dire autant des Hommes, soit-disant « doué de conscience ». Voilà pourquoi souvent, je préfère prendre la défense des animaux et de la nature plutôt que celle de l’Homme. 

Nous ne sommes pas de la même race, au sens propre du terme, et pourtant nous nous apportons mutuellement tant d’amour et apprenons tant de leçons de vie ensemble. Avoir un chien a été pour moi révélateur de tolérance et de respect envers toute forme de vie sur Terre, et je trouve que c’est extrêmement bénéfique et pédagogique pour un enfant de grandir entouré d’animaux pour ces raisons-là. Avoir un chien m’a appris à aimer et respecter la Vie avec un grand V. Avoir un chien m’a aussi appris qu’une maison propre et bien rangée à tout prix ne faisait pas partie de la check-list du bonheur ou du bien-être (Bonjour les jours de pluie et les promenades en forêt qui laissent leurs traces sur le sol, Adieu la serpillère que l’on a passé le matin-même lol). Non, avoir un chien m’a fait relativiser. Seul l’amour doit être sur cette liste… Le reste n’est que détails superficiels. Sincèrement, je préfère vivre du minimum, imparfaite et en jogging, la vaisselle pas faite, le linge qui s’entasse au milieu du bazar et les sols non aspirés mais entouré d’amour et avoir la sensation que je profite de la vie. Ce que je vis est plus important que l’image que je donne. L’apparat ne m’intéresse pas et mes besoins, je les confie avec amour et confiance aveugle à Dieu, qui pourvoit à tout, selon moi (article sur ma foi ici).

Aujourd’hui, je rêve de pouvoir de nouveau adopter une nouvelle petite merveille à quatre pattes. Mais en appartement, ce n’est pas facile…voire, impossible ! Cependant, je ne sais pas si je pourrais attendre d’avoir une maison ! HAHA ! ….si tant est que j’en ai une un jour, ce qui est loin d’être le cas pour l’instant. Parfois je me dis que tout peut s’arrêter demain et qu’il faut que je vive aujourd’hui. Me prendre un petit chien me tente de plus en plus. Ma sœur et sa famille ont accueilli un beagle il y a quelques mois et Romain et moi avons craqué pour cette race. Mais nous voulons avoir un bébé (comprenez un bébé « humain » cette fois lol), du coup, avoir les 2 plus ou moins en même temps, ce n’est pas l’idéal, on en a tout à fait conscience tous les deux (Plus lui que moi, à dire vrai…lol). Et après réflexion, je préfère attendre d’avoir ma maison avec jardin pour pouvoir m’offrir le chien que je veux vraiment : un golden-retriever.

Ce regard d’amour…
Loki, âgé de 4 mois. Il savait monter les escaliers mais ne savait pas les descendre. C’est la chienne de nos voisins qui, en venant à la maison, lui a montré comment faire.

En attendant, j’écris cet article comme pour me libérer de cette douleur que je ressens de ne plus vivre avec mon chien, mon Loki d’amour, dans mon quotidien. Ce manque de lui me fait tomber dans une forme de « boulimie » (rien de grave, ne vous inquiétez pas. C’est passager). Je n’ai pas faim, mais je mange quand même (et bien sûr, je n’ai pas envie de manger de la salade…si vous voyez ce que je veux dire). J’ai cette sensation de toujours avoir envie de manger, sans m’arrêter, tout et n’importe quoi, à n’importe quelle heure. Parfois, c’est comme des pulsions contre lesquelles je dois luter pour ne pas aller ouvrir le placard ou le frigo. Je sais que c’est ainsi que je compense son absence ainsi que mon désir d’enfant qui tarde à se réaliser (je vous renvoie à mon article sur la fausse-couche, ici). J’accuse aussi le contre-coup de mon burn-out et de mon divorce, il ne faut pas se leurer. Laisser derrière moi mon passé et accepter qu’aujourd’hui Loki a désormais d’autres maîtres que moi (mon ex-mari et sa nouvelle femme) n’est pas facile mais je me dois de clôturer ce chapitre de ma vie pour avancer.
Alors je l’écris.

Merci mon Loki d’avoir fait partie de ma vie et de m’avoir tant aidé à grandir. Tu seras a jamais dans mon cœur et tu auras cette place particulière et privilégiée d’avoir été « mon premier chien a moi ».

Loki, le 1er jour où on l’a eu. Il avait à peine 7 semaines… et était, visiblement, très fatigué ! lol

Je t’aimerai toujours mon « bébé d’amour »…  

Mise à Jour : Depuis le 13 avril 2021, Loki est revenu vivre avec moi. A ma grande surprise, mon ex-mari m’a demandé de le récupérer car lui et sa nouvelle femme ne pouvaient plus s’occuper de lui. Nous serons resté séparés l’un de l’autre un peu plus d’un an. Quelque peu perturbé les premiers jours, Loki s’est très rapidement adapté à sa nouvelle vie, à notre nouvelle maison avec jardin, à son nouveau papa et son grand frère Maxence…mais aussi et surtout à son petit frère, Hermès, un golden retriever croisé épagneul breton, comme lui, venu agrandir la famille en Juin 2021.

Elo-Esperanza

amour analyse avis Beatbox berywam bigflo bigflo et oli Blog book chanson concert couple critique culture dieu Disney désir famille Fan Fantastique foi harry Potter hip-hop lecture life lifestyle littérature live livre magie music musique oli paroles rap rap français rappeur roman stadium story life texte toulouse vie visionnaires écriture

QU’EST-CE QUE L’UCHRONIE ?

L’uchronie – Qu’est-ce que c’est ? L’uchronie est un néologisme créé au XIXe siècle par Charles Renouvier, philosophe français, entré dans le dictionnaire français en 1913 et dans le Nouveau Larousse Universel en 1948. Ce mot est fondé sur le modèle de l’utopie : la lettre u- est un préfixe de négation et le mot « chronie » … Lire la suite QU’EST-CE QUE L’UCHRONIE ?

ANALYSE DU TWISTED TALE « HISTOIRE ETERNELLE » DE LIZ BRASWELL

Qui n’a jamais rêvé d’écrire ses propres histoires, son propre livre pour créer un nouveau monde, une nouvelle vie ou encore simplement partir à l’aventure ? Moi, en tout cas, j’en ai toujours rêvé. A tel point, que quand je lisais un nouveau livre qui me passionnait, j’étais jalouse de ne pas en être l’auteure. … Lire la suite ANALYSE DU TWISTED TALE « HISTOIRE ETERNELLE » DE LIZ BRASWELL

MON VOYAGE AU SENEGAL

Voyage au Sénégal – Part 1 « Fais tes bagages chérie, on se barre au Sénégal ! » Bon, ça ne s’est pas tout à fait passé comme ça, mais presque. Fin Mars, j’ai appris que je partais au Sénégal pendant 1 semaine et que ce voyage était prévu 1 mois après. Whaaaaaaat ? Mais j’ai pas … Lire la suite MON VOYAGE AU SENEGAL


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s