BERYWAM

Leur nom vous dit peut-être vaguement quelque-chose. Véritables stars dans le monde du beatbox, les Berywam sont les champions du monde en titre de cette discipline. En peu de temps, ils sont su populariser leur art en touchant un public de plus en plus populaire. Grâce à de multiples passages en télé remarqués, ils ont su attirer la curiosité des plus grandes célébrités sur eux comme le chanteur Shaggy qui les a invité à faire un duo avec lui sur instagram. Mais c’est sans contexte grâce à deux jeunes rappeurs français bien connus qu’ils ont accru leur popularité auprès du grand public en France : Bigflo et Oli.

Les Berywam font effectivement partie de l’entourage des deux toulousains et ont assuré à plusieurs reprises, leurs premières parties durant leurs différentes tournées. On peut remarquer leur présence dans plusieurs clips de Bigflo et Oli comme « Demain » (pour Wawad et Beasty), ou encore dans certains freestyles comme « Insolent 3 » ou « Un freestyle et des potes ». De nombreux Visionnaires (fans de Bigflo et Oli) ont ainsi pu découvrir un nouveau groupe et un nouvel univers hip-hop peu connu du grand public : le beatbox. Focus sur cette discipline fascinante et sur ce groupe champion du monde qui m’a fait vibrer durant les premières parties des Zéniths des frères.

Certains se demandent peut-être ce qu’est le beatbox ? Tout d’abord, nous ne devrions pas dire « beatbox » mais « human beatbox ». Alors, pour les bilingue Anglais LV1 option anglais renforcé au BAC (Hello guys!), vous aurez compris que cela signifie littéralement « boite à rythme » et plus précisément « boîte à rythme humaine ». En effet, le Human Beatbox consiste à faire de la musique en utilisant uniquement sa bouche, et par « bouche » on entend la totalité de l’appareil phonatoire et buccal. Ceci fait du beatbox un art très technique et complet qui fascine autant ses adeptes pratiquants que les admirateurs passifs.

Berywam est donc un groupe de human beatbox très connu dans son domaine. Il est composé de quatre membres, tous beatboxeurs et plusieurs fois titrés en solo ou en duo lors de nombreux championnats. Le nom du groupe est composé de la première syllabe des noms de scène de chacun des quatre membres à l’origine de la création : Beatness (Bé), Rythmind (Ry), Wawad (Wa) et MB14 (M). Cependant, ce dernier a quitté le groupe en Avril 2018 pour se consacrer à sa carrière solo et a été remplacé par le très talentueux Beasty. Cela n’a, pour autant, rien changé au nom du groupe puisque le « Bé » de « Berywam » correspond également aux premières lettres de son nom de scène.

Ils se sont rencontrés lors de différents championnats de Beatbox auxquels ils participaient en solo, et c’est en 2015 que le groupe est né afin de créer la surprise lors de leur participation aux Championnats de France. Malgré leur échec en finale contre Team Punk, ils remportent tout de même le titre de Champions de France en équipe en 2016 puis celui de Champions du Monde en 2018.

Basés à Toulouse, les membres de Berywam sont des amis proches et de longues dates de Bigflo et Oli. Ainsi, les frères les ont souvent accueillis sur scène avec eux afin qu’ils assurent leur première partie comme ce fût le cas le 8 Avril 2016, lors du premier Zénith de Bigflo et Oli à Toulouse mais également lors de leur tournée des Zéniths en 2018, leurs stadiums de Toulouse et leur U-Arena à Paris en 2019. Cela leur a énormément permis de gagner en notoriété et de se faire remarquer par une maison de disque qui leur a fait signer un contrat et sortir un E.P le 2 Juin 2017. Depuis, ils ont aussi participé à des émissions de télé comme « Tu si que vales » en Italie pour laquelle ils ont atteint la finale, et « La France a un Incroyable Talent » où ils ont fini 3ème. Mais la grande consécration fût leur participation à la mythique émission « American Got Talent » aux États-Unis en 2019 où ils sont arrivés jusqu’aux quarts de finales, exploit qu’aucun français n’avait réussi à faire jusque-là. Ils sortent régulièrement des vidéos covers sur Youtube, Instagram et TikTok dont certaines atteignent le million de vues.

Dans le groupe, bien que polyvalent, chaque membre a plus ou moins sa spécificité. Beatness s’occupe principalement des basses, Rythmind est plus accès sur la rythmique, Wawad sur les aiguës et les percutions et Beasty le chant et les arrangements. Ils sont aussi très ouverts aux autres univers musicaux et scéniques et ne se contentent pas seulement de reproduire des sons et des instruments. Ils tentent également de populariser leur art en reprenant, par exemple, des musiques connues sur lesquelles ils ajoutent du chant et des harmonies à leur beatbox. Parfois, ils les mettent même en scène, rendant leurs prestations vivantes et interactives. Ainsi, forts de leurs arrangements, les sons 100% a cappella marquent autant par leur originalité que par la technique qui en découle. Cela a, bien évidemment, contribué à leur médiatisation leur permettant de démocratiser, un temps soit peu, le beatbox aux yeux du grand public. Amateurs de musique et musiciens depuis leur plus jeune âge, ils s’inspirent et échangent entre eux leurs points forts, leurs découvertes, leurs styles musicaux et leurs coups de cœur afin d’alimenter leurs créations et rendre leurs productions éclectiques.

Les Berywam ont su s’imposer dans mon coeur en mettant le feu sur scène avant l’arrivée de Bigflo et Oli. Comme un concert avant le concert, leurs prestations sont désormais presque autant attendues que celles des frères par les fans. Ainsi il n’est pas rare de voir apparaître un t-shirt Berywam sous un sweet Visionnaire ni d’entendre leurs noms mêlés à ceux de Bigflo et Oli à la fin des concerts. De plus, à en juger par les cris enthousiastes et les corps déchaînés durant la première partie, nous pourrions facilement croire qu’à chacune de leurs apparitions, de nouveaux adeptes visionnaires se voient conquis par leur technique et leur impressionnant talent de beatboxeurs. La salle se transforme tantôt en une boîte de nuit où tout le monde danse et saute sur des sons électros et entraînants entièrement revisités a capela, tantôt en une salle de spectacle où le beatbox se mélange à l’humour et la complicité des membres de Berywam. L’ambiance est lancée, le ton est donné, les Berywam ont parfaitement rempli leur mission de première partie, a tel point que l’on pourrait croire qu’ils font partie intégrante du show de « La Vraie Vie », attendant l’apparition de Bigflo et Oli pour un featuring tant attendu.

S’il a peut être été difficile, en tant que Visionnaires, de dissocier Berywam de Bigflo et Oli, aujourd’hui ils ont su complètement se détacher du duo de rappeur Toulouse et exister par et pour eux-mêmes.

J’avoue les avoir découverts grâce à Bigflo et Oli, ne connaissant pas du tout le beatbox avant eux. Mais, le talent de Beatness, Rythmind, Wawad et Beasty ne s’est pas arrêté à la ferveur qui se tannait autour de Bigflo et Oli. Le public a été conquis, la notoriété grandissante, ce groupe est désormais un groupe à part entière qui a le mérite et le talent nécessaire pour voler de ses propres ailes. C’est chose faite grâce, notamment, à leur multiple passage télé en France et à l’international qui leur a valu, entre autre, de faire la première partie du magicien et humoriste Eric Antoine, leur ouvrant ainsi une fenêtre de visibilité plus large sur un public plus populaire et très éloigné du monde du hip-hop. Enfin, leur titre de champions du monde et leur tournée dans toute la France qui s’est jouée à guichets fermés et qui était quasi-complète, force le respect de ce groupe qui, espérons-le, connaîtra un jour, tout le succès qui lui est dû. Actuellement en studio (et retardé par la COVID) nous attendons donc impatiemment la sortie de leur album dont le titre « Beriddim » ou encore « Give it up » nous ont mis l’eau à la bouche. En attendant, nous pouvons les retrouver en tournée partout en France et à L’Olympia de Paris le 11 février 2022.

A suivre…

En attendant, afin de rester à l’affût de toute l’actualité de ce groupe talentueux et prometteur, je vous invite à les découvrir plus en détail sur leurs différents réseaux sociaux et principalement sur leur chaîne Youtube. Et pour être encore plus conquis, vous trouverez leur EP sur Deezer et Spotify. Enjoy !

Page Facebook : ici

Instagram du groupe :

Youtube : par-ici

TikTok : par-là

Instagram des membres du groupe (cliquez sur les noms) :

Beatness   Rythmind   Wawad   et   Beasty.

Élo-Esperanza

_

amour analyse avis Beatbox berywam bigflo bigflo et oli Blog book chanson concert couple critique culture dieu Disney désir famille Fan Fantastique foi harry Potter hip-hop lecture life lifestyle littérature live livre magie music musique oli paroles rap rap français rappeur roman stadium story life texte toulouse vie visionnaires écriture


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s